Que dois-je faire pour que maintenir mon système septique reste en bon état de marche?

septic tank

Contremarche d’accès

Avoir un accès pratique est la première étape pour faciliter une maintenance régulière. Il est recommandé d’équiper les fosses souterraines d’une contremarche d’accès qui va du couvercle de la fosse jusqu’à sol ou près de sol. Les contremarches facilitent l’accès à la fosse l’hiver. Les contremarches peuvent être en plastique ou en bêton et doivent être fixées contre l’entrée.

Pompage de la fosse

Au fil du temps, de la vase va s’accumuler au fond de la fosse septique. Si la vase continue à s’accumuler, elle risque de couler dans la zone de traitement et peut boucher rapidement les tuyaux de distribution. Si les tuyaux se bouchent, les eaux usées vont s’écouler à la surface du sol, ou pire encore, à l’intérieur de votre maison. Un système septique bouché peut non seulement être dangereux pour l’environnement et pour votre famille, mais cela va aussi entraîner des réparations coûteuses.

Une fosse septique devrait être pompée au moins tous les 3 ou 5 ans ou dès que le 1/3 du volume de la fosse est remplie de déchets solides (mesuré par un professionnel qualifié). La fréquence de pompage de la fosse va dépendre du niveau d’utilisation de l’eau dans votre maison (nombre de personnes) et de la taille de la fosse. Par exemple, une fosse de 2300 l pour une famille de 5 personnes doit être pompée tous les deux ou trois ans, tandis qu’une fosse de 3600 l appartenant à un couple de retraités n’a besoin d’être pompée que tous les 5 ou 7 ans. Certaines juridictions fixent la fréquence de vidange des fosses septiques. Par exemple, dans la province de Québec, les fosses septiques doivent être pompées tous les deux ans pour les résidents à temps plein ou tous les quatre ans pour les résidences secondaires.

Le meilleur moment pour faire pomper la fosse est la période entre l’été et le début de l’automne. A cette époque, le sol n’est pas gelé, ce qui va permettre un accès facile à la fosse, et l’activité biologique de la fosse peut se rétablir toute seule avant qu’il fasse trop froid (les microorganismes aiment la chaleur). Au printemps, une couche d’eau créée par la fonte des neiges peut parfois créer une pression suffisante sur le dessous d’une fosse vide et la pousser hors sol. Les fosses légères en  polyéthylène ou en fibres de verre sont plus à risques que celles en bêton.

N’inspecter jamais votre fosse vous-même. Il n’y a pas d’oxygène dans la fosse et vous ne pourrez pas respirer car la fosse contient des gaz mortels qui peuvent vous tuer en quelques secondes. Quand vient le moment du nettoyage ou de l’inspection de la fosse, faites appel à un professionnel agréé.

Les filtres à effluents

Un filtre à effluents est un accessoire assez récent pour les fosses septiques. C’est un filtre simple qui est installé sur le drain de la fosse septique pour éviter que les gros déchets solides sortent de la fosse septique et aillent dans la zone de traitement. Un filtre effluent peut empêcher le bouchage de la zone de traitement avec des déchets solides. Il existe différentes sortes de filtres à effluents, vous devriez donc vous renseigner auprès d’entreprises locales pour déterminer quel filtre est le mieux adapté à votre système. Les filtres à effluents doivent être nettoyés régulièrement selon le type et la taille des filtre et le volume d’eau utilisé dans votre maison. Certains filtres peuvent être équipés d’une alarme qui sonne quand le filtre a besoin d’être nettoyé.

Ce qu’il ne faut pas mettre dans vos canalisations

Les systèmes septiques dépendent des bactéries pour la décomposition des déchets, il est donc important de ne pas empoisonner ces microorganismes. Même une petite quantité de peinture, de solvant, de diluant, de dissolvant et d’autres liquides ménagers qui se retrouvent dans les canalisations peut tuer les bactéries qui détruisent les matières organiques dans les eaux usées. Les désinfectants ménagers comme l’eau de Javel or les produits pour nettoyer les toilettes peuvent être utilisés avec modération sans affecter le fonctionnement du système septique ; cependant si vous en utilisez trop, vous pouvez tuer les bactéries de la fosse septique. Certains fabricants font la promotion des produits de” nettoyage”, de “démarrage” ou “d’amélioration” pour favoriser la destruction des déchets. Ces produits ne sont souvent pas de très bonne qualité et nous ne vous les conseillons pas.

Vous devriez éviter de jeter des éléments qui ne se décomposent pas naturellement ou qui mettent du temps à se décomposer. Des matériaux comme l’huile, la graisse et les matières grasses, les couches, les tampons et leurs applicateurs, les préservatifs, les essuie-tout, les lingettes, la litière pour chat, le plastique, les filtres de cigarettes, les grains de café, les coquilles d’œufs et les autres déchets de cuisine ne devraient jamais être jetés dans le système septique. Vous devriez aussi éviter d’utiliser les broyeurs des éviers (“garburator”) à moins que la fosse septique et la zone de traitement soient conçues dans le but de supporter l’augmentation du niveau de l’eau ou des éléments organiques créés par ces appareils.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *